Solutions

Un volet automatique pour piscine est un ensemble composé de quatre grandes parties:

  • Des lames en PVC alvéolées aux extrémités totalement étanches, constituant le volet, qui flottent à la surface de l’eau. C’est l’élément qui constitue la sécurité.
  • Le mécanisme sur lequel viennent s’enrouler les lames.
  • La motorisation qui va entraîner le mécanisme.
  • L’habillage pour rendre inaccessible la zone technique du volet.

Au début, l’installation du volet consistait en la conception et la fabrication du volet lui-même, du mécanisme et de la motorisation. Le reste du matériel était conçu par le fabricant de la piscine : poutre et caisson maçonnés, caillebotis généralement fabriqué par un menuisier.

Un certain nombre d’accessoires se sont progressivement ajoutés à notre gamme de produits pour les modèles intégrés : poutres métalliques peintes (de manière à réduire la hauteur de la poutre), caillebotis.

D’autres méthodes ont été par ailleurs élaborées et en premier lieu, le caisson sous dalle. La poutre et le caillebotis sont remplacés par une dalle au dessus du caisson avec des regards de visite. Ce type d’implantation a amené à créer différents types d’accessoires (tels que des patins de glissement) afin que le volet s’intègre parfaitement à la maçonnerie sans que les lames ne soient endommagées.

Notre domaine de compétence s’est également étendu à la réalisation d’un matériel spécifique pour les piscines rénovées ; ainsi, la création de cloison de séparation mécanique a permis de simplifier le travail de maçonnerie.

L’implantation du volet a changé résolument d’esprit par la suite, au début des années 2000, avec des caissons situés dans la piscine, où le volet sort d’une meurtrière situé à l’arrière du bassin et est par conséquent, invisible (caisson sous plage, caisson sous radier ou caisson sous dalle de fond). De nouveaux produits répondant à ces exigences techniques sont désormais fabriqués par nos ateliers (poutres inox, ossature inox, caillebotis inox, cornière d’appui, consoles de renfort).

Les différentes méthodes d’implantation nécessitent la collaboration particulière du concepteur du bassin et le respect de certaines règles.
Enfin, la création d’un habillage en fond de piscine permet aujourd’hui de limiter les travaux de maçonnerie et électriques (ossature inox et habillage PVC ou INOX).

Parallèlement, depuis les années 90, la SERC MARIN DUBUARD propose  des modèles hors-sol. En effet, la configuration de certains bassins nécessite une installation hors sol du dispositif de couverture, c’est-à-dire sur l’une des plages.

Les modèles hors sol ont été conçus de deux manières : soit installé simplement sur deux bornes extérieures, soit avec un habillage en bois ou en PVC qui recouvre le volet et son mécanisme.